Pois de senteur

nom latin: lathyrus odoratus

   

Achetée à la bourse aux plantes de loyers le 1 mai 2011

 

 

 

 

Plantée dans la compostine pour qu'elle monte le long du fil qui sépare le jardin du champ

 

Très aisés de culture les pois de senteur vivaces ont le grand avantage de ne pas devoir être ressemer chaque année mais ils ont aussi l'inconvénient de ne pas être parfumés. Quel cruel dilemme pour le jardinier qui aime les fleurs au parfum capiteux mais n'a pas beaucoup de temps libre pour s'en occuper ! Le plus connu des pois de senteur vivaces est le pois à larges feuilles, Lathyrus latifolius. Ses fleurs, groupées par dix ou douze sur une tige, sont d'un rose soutenu mais un semis peut parfois donner des plantes à fleurs blanches ou d'un rose très pâle. Plantés près d'un arbuste à floraison printanière, ils vont s'accrocher aux branches basses et rendre à nouveau attrayant l'arbuste en question. Moins connu, le pois de senteur à grandes fleurs, Lathyrus grandiflorus, présente les corolles les plus grandes du genre puisqu'elles ont près de trois centimètres de diamètre. Elles sont rose vif avec l'étendard rose rouge au centre. Voilà une superbe plante vivace grimpante à insérer au jardin ! Encore introuvable dans les pépinières et rare dans les catalogues des grainetiers, Lathyrus vernus est attrayant parce qu'il fleurit très tôt dans la saison : en avril. Il accompagne ainsi les narcisses et les anémones blanda. Contrairement aux autres pois de senteur, cette espèce préfère être plantée en sous-bois où elle déploie ses fleurs avant que les arbres ne prennent feuillage. Les fleurs de Lathyrus vernus sont normalement bleues mais il en existe une variété à fleurs roses et une autre d'un exceptionnel blanc pur. Son port est trapu, buissonnant.

L'histoire des pois de senteur démarre en 1699. Un prêtre sicilien, Francis Cuprani, envoie quelques graines de pois de senteur au docteur Uvedale, en Angleterre. On en a déduit, un peu trop rapidement semble-t-il que ces plantes grimpantes étaient originaires de Sicile. En fait il semble de plus en plus évident qu'elles nous viennent de l'île de Malte.

 

Décrits pour la première fois dans la littérature botanique en 1700, ces pois de senteur ne produisaient pas des fleurs plus grandes que celles de nos pois cultivés comme légumes. S'ils ne possédaient qu'une seule et unique couleur, le pourpre marron, ces plantes se faisaient remarquer par leur extraordinaire parfum. Curieusement aucune amélioration ne fut apportée aux pois de senteur jusqu'en 1870. Cette année-là Henry Eckford transforma le type connu en une race qui devint vite populaire sous le nom de grandiflora. Un nouveau pas en avant fut fait au tout début du 20ème siècle avec l'apparition des premières formes de fleurs ondulées. Elles furent classées sous le nom de "Spencer". De nombreux coloris firent également leur apparition avec notamment le blanc, le rose et le carmin. Depuis 1901, les améliorations se sont succédées et la grandeur de fleurs a plus que doublé. Pour faciliter les distinctions, les variétés ont été classées et appartiennent dorénavant à des races bien distinctes par la forme, le type et l'emploi.

 

Classés en races ...

Les pois de senteur sont classés en plusieurs groupes d'après leur période floraison, le nombre de fleurs par hampe, la hauteur de la plante au stade adulte et le mode de culture. Toutes les variétés modernes produisent des fleurs grandes et ondulées qui ont la forme du type "Spencer" et sont au nombre de deux à cinq par hampe. Elles se répartissent en races hâtives, mi-hâtives et tardives. De floraison précoce lorsqu'elles sont cultivées en pleine terre, les races hâtives sont les seules qui puissent être cultivées en serre pour une floraison hivernale ou du tout début de printemps. Parmi elles se trouve le célèbre "pois de senteur hâtif de Noël" ou "Spencer hâtif". Les races mi-hâtives peuvent se cultiver sous abri pour la floraison de mai à juin mais elles réussissent aussi très bien en pleine terre. "Cuthberston floribunda", créée en 1950 par Frank Cuthberston (Californie) produit quatre à cinq fleurs ondulées par pédoncule et peut grimper jusqu'à près de deux mètres. Elle est de culture très facile. Les races tardives fleurissent avec abondance durant une grande partie de la belle saison. Ici c'est "Spencer à grandes fleurs" qui est le type le plus ancien (1901) tandis que "Galaxie" est assez récent (1959). Cette dernière variété produit de très grandes fleurs ondulées bien résistantes au soleil. Les pois de senteur de taille élevée sont très appréciés pour décorer les clôtures, treillages. Ils sont nettement plus fréquents que les variétés demi-naines ou naines qui sont pourtant d'une grande élégance lorsqu'elles servent à orner des rocailles, des jardinières ou à confectionner des bordures fleuries. Notons aussi que les pois de senteur sont d'excellentes fleurs à couper.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site